L’OEA soutient la mise en place du  Conseil présidentiel de transition

Le Conseil permanent de l’OEA a, dans une résolution adoptée le mardi 2 avril 2024, salué la décision de mettre en place un conseil présidentiel, chargé de superviser le processus de transition, d’assurer la continuité de la gouvernance et de collaborer avec les partenaires internationaux, y compris pour le déploiement, avec célérité, de la mission multinationale d’appui à la sécurité.

Le Conseil dit prendre note de la décision du premier ministre Ariel Henry de démissionner dès la mise en place d’un conseil présidentiel de transition et la nomination d’un premier ministre intérimaire, conformément à la Déclaration issue de la réunion convoquée par les chefs de gouvernement de la CARICOM le 11 mars 2024 à Kingston, en Jamaïque.

Il encourage le conseil présidentiel de transition, une fois établi, à travailler à la désignation d’un premier ministre intérimaire et d’un conseil des ministres inclusif, à établir des critères de sélection pour un conseil électoral provisoire représentatif et impartial, afin de permettre l’organisation d’élections législatives et présidentielles inclusives, libres, justes et crédibles dès que la situation de sécurité dans le pays le permettra, et à prendre des mesures pour promouvoir la stabilité, la paix, la sécurité et l’État de droit en Haïti.

Le Conseil permanent de l‘Organisation hémisphérique encourage par ailleurs les États membres et les observateurs permanents à envisager de fournir, au mieux de leurs capacités, un soutien immédiat et adéquat aux forces de sécurité d’Haïti pour instaurer des conditions de paix et de stabilité en démantelant les gangs et en permettant l’acheminement, de toute urgence, d’une aide humanitaire massive, le cas échéant.

Le Conseil appelle en outre la communauté internationale, y compris les États membres et les observateurs permanents de l’OEA, à continuer de soutenir Haïti dans sa transition démocratique, y compris par une assistance financière, des conseils techniques spécialisés et des contributions à la MMAS.

 

You May Also Like

Actualité à la une: Le Conseil de sécurité de l’ONU a voté à l’unanimité ce matin le projet de résolution établissant un régime de sanctions à l’encontre ds gangs haitiens et ceux qui les financent. Il comprend des mesures mesures ciblées de gel des avoirs, d’interdiction de voyager et d’embargo sur les armes.

Le gouvernement canadien devrait tenir incessamment une réunion de haut niveau sur la situation en Haïti pour évaluer…