Me Patrick Pierre-Louis, nouveau bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince

Me Patrick Pierre-Louis a été élu bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, à l’issue des élections  qui se sont déroulées le 29 septembre 2023, à l’hôtel Montana, à Port-au-Prince. Il a remporté le scrutin avec 215 voix contre 171 voix pour Me Patrick Laurent. Me Aunondieu Geste, n’a obtenu que 25 voix. Le nouveau bâtonnier avait fait campagne sous le thème: “Un barreau soudé par l’éthique et l’excellence”

Me Pierre Louis remplace, Me Marie Suzy Legros qui occupait le poste depuis l’assassinat de Me Monferrier Dorval, le 28 Août 2020. Me Max Standley Lafortune et Me Webert Paul ont été élus respectivement secrétaire et trésorier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince.

Me Patrick Pierre-Louis a intégré le Barreau de Port-au-Prince en 1994, suite à l’obtention d’une licence en droit à l’Université d’État d’Haïti et d’études post-graduées réalisées dans l’État de New York (New School for Social Research) puis dans l’État de Philadelphie (Lafayette College, Meyner Center for Public Law) »,

Le Cv du nouveau bâtonnier montre qu’il a un parcours professionnel intéressant. Jusqu’en 2017, il s’est investi dans un exercice d’annotation jurisprudentielle et doctrinale des Codes pénal, d’instruction criminelle et civil, dans le but de fournir aux avocats et aux professionnels du droit des outils simples, commodes, enrichis et actualisés.

Me Patrick Pierre Louis a notamment contribué à la rédaction de plusieurs projets de loi, notamment le premier texte créant le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire à qui il a donné l’appellation et celui régissant les agressions sexuelles.

Il a travaillé avec des instituts de réforme de la justice en Amérique latine et en République dominicaine spécifiquement dans le cadre de l’élaboration d’un nouveau Code de procédure pénale adopté en 2004. Il a participé en Suisse aux travaux préparatoires à la confection d’un Code de procédure pénale modèle pour l’Europe de l’Est.

 

You May Also Like
Read More

Actualité à la une du 1er juin 2024: L’organisation féministe « Fanm Yo La » appelle le Premier ministre et le Conseil présidentiel à respecter l’article 17.1 de la Constitution haïtienne en vigueur exigeant au moins 30% de femmes dans les postes de décisions, dans le cadre de la formation du nouveau gouvernement

Actualité à la une du 1er juin 2024 L’organisation féministe « Fanm Yo La » appelle le Premier ministre et le…