La Première Église Baptiste de Port-au-Prince a rendu un ultime hommage au diacre Sylner Lafaille

Tué le dimanche 26 septembre dernier alors qu’il tentait de résister à l’enlèvement de sa femme, Marie Marthe Laurent, les funérailles du diacre Sylner Lafaille ont été célébrées vendredi dernier à  la Première Église Baptiste de Port-au-Prince à la rue de la réunion.

Une cérémonie empreinte d’émotions. Le diacre Sylner Lafaille 66 ans, assassiné devant le temple,  a été présenté comme un humble serviteur. Le célébrant principal, le révérend pasteur Christmas Dorilas a exprimé ses sympathies à la famille de l’homme d’église et l’a appelée à être forte, indiquant que le diacre est parti en héros.
L’émotion allait atteindre son paroxysme lors de l’oraison funèbre de Chrislande Lafaille, fille de M Lafaille, qui a expliqué qu’une semaine avant l’assassinat de son père, suivi du rapt de sa maman, la famille a dit un au revoir éternel à sa grand-mère, la mère de son cher père.
Le pasteur Sylner Lafaille officiait justement comme diacre à la Première Église Baptiste de Port-au-Prince. Il est décédé devant le bâtiment quand il a tenté de résister à l’enlèvement de sa femme, alors que le couple se rendait au service religieux traditionnel dominical. Libérée en échange de rançon quelques jours plus tard, sa femme a pu assister à ses funérailles.

Les bandits continuent de semer le désarroi au sein de la population haïtienne alors que les autorités sont de plus en plus impuissantes. À quand le réveil citoyen?

You May Also Like