La PNH est en état d’alerte maximale, Frantz Elbé rencontre les unités spécialisées

La police nationale a décrété l’état d’alerte sur tout le territoire, depuis le  samedi 2 septembre, face à l’escalade de la violence des gangs armés qui continuent d’étendre leurs tentacules sur la capitale haïtienne.

Hormis les cas de maladie, tous les congés et permissions sont suspendus jusqu’à nouvel ordre, selon une note de service de la Direction centrale de la police administrative.

Parallèllement, le commandant en chef a.i de la police, Frantz Elbé, a organisé samedi une rencontre avec les différentes unités spécialisées de la PNH, en vue de les  sensibiliser et les unifier dans le cadre de la lutte contre les gangs, informe l’institution sur sa page Facebook.
You May Also Like
Read More

Actualité à la une : Le choix d’Edgard Leblanc Fils comme Président du Conseil présidentiel  est contesté par le bureau de suivi de l’Accord de Montana qui dénonce un complot du groupe majoritaire composé du Collectif du 30 Janvier, du bloc ED/RED/Compromis Historique, de Pitit Desalin et du groupe du 21 Décembre, qui cherche à contrôler le Conseil présidentiel et le prochain gouvernement

Actualité à la une : Le choix d’Edgard Leblanc Fils comme Président du Conseil présidentiel  est contesté par…